Retour

Keine Forschung mit Patienten ohne Patienten

Conseil de patients du SAKK

En Suisse, l’orientation vers les patient-e-s n’est pas encore très marquée dans la recherche clinique. Dans ce projet, les personnes touchées par le cancer (patient-e-s et proches) sont impliquées activement, ce qui améliore la pertinence, la qualité et la transparence de la recherche clinique sur le cancer. Impliquer les patient-e-s modifie fondamentalement le point de vue sur la problématique et l’hypothèse. Le SAKK (Groupe Suisse de Recherche Clinique sur le Cancer) contribue par ce projet à améliorer la transparence des résultats de recherche vis-à-vis des participant-e-s en mettant des résumés compréhensibles par le profane à la disposition des personnes touchées, des organisations de patient-e-s et d’autres cercles du grand public.

Informationen

www.sakk.ch

Kontakt

christine.aeschlimann@sakk.ch